first_imgMort suspecte après un repas chez McDonald’sDimanche, un jeune homme de 22 ans est mort, une semaine après avoir dîné dans un McDonald’s de Marseille où il se rendait régulièrement. Le jeune homme a succombé à un œdème pulmonaire, l’enquête n’a pour l’heure n’a pas établi de lien formel entre cette mort suspecte et le repas pris par la victime quelques jours plus tôt dans le fast food.Dimanche, un jeune homme de 22 ans est décédé à Marseille dans des circonstances suspectes. L’hypothèse d’une intoxication alimentaire après un repas au McDonald’s est évoquée, mais le lien n’a pas été clairement été établi, rapporte la Provence. Une autopsie a été pratiquée lundi sur le corps de la victime et “a conclu à un décès par syndrome asphyxique en relation avec un oedème pulmonaire aigu hémorragique”, a indiqué le procureur dans un communiqué, précisant que le parquet a ouvert une enquête préliminaire afin de mettre au jour un “lien éventuel avec une intoxication alimentaire”. À lire aussiIntoxication alimentaire : une ado meurt à ChartresLe quotidien raconte précisément les circonstances de la mort du jeune homme qui n’avait jusqu’alors souffert d’aucun problème de santé particulier. Le 12 juin, le garçon de 22 ans a dîné au McDonald’s avec des amis. Tous ont à peu de choses près mangé la même chose. Après avoir passé une nuit normale, le jeune homme a commencé dès le lendemain à se plaindre de maux de ventre et de fortes fièvres. Inquiets, ses parents ont appelé leur médecin de famille, qui diagnostique alors une angine. Alors que le jeune homme dit avoir mal à la poitrine et avoir craché du sang, la praticienne lui a prescrit des antibiotiques et des anti-inflammatoires. Pendant les trois jours suivants, le jeune homme est resté très faible mais semblait malgré tout aller un peu mieux. Mais le dimanche 19, son état s’est soudainement aggravé. Vers 13h, le père du garçon a découvert son fils inconscient sur son lit. Les secours n’ont rien pu faire, le cœur du jeune homme homme a cessé de battre. Aujourd’hui, la famille de la victime n’a déposé aucune plainte. De son côté, McDonald’s a décidé d’ouvrir une enquête interne, mais la direction du fast-food insiste sur le fait que le fameux repas n’est pour l’heure pas officiellement mis en cause.Le 22 juin 2011 à 15:19 • Maxime Lambertlast_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *